Cyberbois Le bois sous toutes ses formes

Le ramonage du conduit de fumée

le ramonage

On compte chaque année de nombreux feu de cheminées ainsi que des intoxications au monoxyde de carbone. Le ramonage des conduits de fumée permet d'éviter ce genre d'incident.

Définition du ramonage.

Le ramonage consiste à enlever les suies et autres résidus coller sur les parois du conduit de fumée. Cette intervention doit être faites par une entreprise qualifiée. La durée de l'intervention dure à peu près une vingtaine de minutes selon l'installation et l'état du conduit. Il faut compter entre 40 et 80€ pour le ramonage d'une cheminée. A la fin de la prestation le professionnel vous donnera un certificat de ramonage. Ce document est à conserver car il vous sera demandé par votre assurance en cas d'incident.

Quand et combien de fois.

Le ramonage doit être fait au minimum une fois par an. L'idéal comme même est deux fois. La première fois doit se faire en automne avant l'allumage de l'appareil de chauffage. Il arrive très souvent que des nids d'oiseaux ou d'essaim d'insectes bouchent le conduit de fumée. La deuxième fois est à réaliser en milieu de saison de chauffe.

Du côté de la loi ?

Le ramonage est obligatoire. Il doit être fait au moins une fois par an. Dans le cas d'une location cette intervention est à la charge de l'occupant sauf pour les logements collectifs. C'est le syndic qui doit faire intervenir une entreprise. La réglementation applicable au ramonage des cheminées est fixé au niveau local. Ces obligations sont disponibles dans le règlement sanitaire départemental de votre commune. En cas de dommage dû à votre cheminée votre assurance pourra refuser de vous indemniser si vous n'avez pas effectué un ramonage.

Ne pas faire ramoner votre conduit de cheminée vous expose à une amende. Mais plus grave encore cela augmente le risque d'incendie et d'intoxication au monoxyde de carbone. Alors ne prenez aucun risque. Faites appel à un ramoneur.

Commander du combustible bois
Nos autres conseils